Revues de presse

Des élus de l’Ain ont mangé dans le noir, lundi midi, pour tenter de comprendre ce que ressent un non-voyant


"Une heure à chercher son verre et à tenter de deviner ce qu'il y a dans l'assiette"
Un repas dans le noir : c’est l’expérience qu’une cinquantaine d’élus et d’agents du département ont vécu lundi midi lors de leur pause-déjeuner. C'est une initiative du conseil départemental de l’Ain dans le cadre de la semaine pour l’emploi des personnes handicapées.
Objectif : attirer l’attention des élus sur ce que ressent un aveugle ou un malvoyant.
Manger avec un bandeau sur les yeux, c'est inédite pour Elisabeth Laroche, conseillère départemental. Et pas si évidente que ça : "On pique à côté, on ne sait pas ce qu'on coupe", dit l'élue qui passera tout son repas à chercher son verre où à tenter de devenir ce qu’il y a dans son assiette. "Ça remet complètement en perspective la façon de percevoir les choses. On ne s'en rend pas compte au quotidien parce qu'on a tous nos sens", ajoute Lucile Pendarias, la directrice des finances.
L'expérience est peu déroutante. Mais elle ne dure pas longtemps. Alors que pour les déficients visuelles, c’est tous les jours qu’il faut s’adapter. "Il faut utiliser le toucher pour avoir le plus d'indications possibles sur ce qu'on va manger. Il faut en fait compenser avec tous les autres moyens mis à notre disposition", conseille Kurt Dijoux, un professionnel de santé qui travaille au quotidien pour l’intégration et l’autonomie des aveugles et malvoyants. D’autres expériences de ce type pourraient être menées prochainement.
Près de 6% de travailleurs handicapés au Département Et à l’occasion de cette semaine pour l’emploi des personnes handicapées, le Conseil départemental en profite pour faire remarquer que le taux d’emploi des travailleurs handicapés qui travaillent au Département de l’Ain est en hausse. En 2015, il était de 5,75 %.. Il devrait atteindre les 6% l’an prochain ; c’est ce qu’impose la loi pour les structures de plus de 20 salariés.
(radio Scoop

Je veux croire au soleil


Derrière les yeux de Jacques Semelin.
Expérience troublante pour le lecteur, invité à une très belle, très fine expérience corporelle et sensorielle, à qui Jacques Semelin fait partager sa perception du monde.
Jacques Semelin s’avance comme une présence extrêmement charnelle. Il est devenu un corps total qui n’hésite pas à ouvrir des voies, pistes dans l’inconnu. À noter, le rôle des passants, de ces femmes et de ces hommes si nombreux qui lui proposent de l’aide, le tirent d’un mauvais pas, l’accompagnent un bout de chemin.
Tout un réseau de solidarité, de fraternité simple, parfois maladroite, souvent généreuse, se met en place autour de Jacques. Cette immersion dans la grotte de Jacques permet d’évoquer le rapport de notre société à la fragilité. Un miroir où l’on découvre une histoire de la sollicitude, de l’entraide, et du souci de l’autre.

www.la-croix.com/Culture/Livres-et-idees/Je-veux-croire-au-soleil-derriere-les-yeux-de-Jacques-Semelin-2016-05-26-1200762961

En tandem pour la vue


"En tandem pour la vue" est un périple en tandem où un pilote (bénévole) bien voyant prête ses yeux à un mal ou non-voyant.

Les déficients visuels s’élancent en tandem entre Hautes-Pyrénées, Béarn, Pays basque et Landes...
www.varmatin.com/course-pedestre/ww.larepubliquedespyrenees.fr/2016/05/24/les-deficients-visuels-s-elancent-en-tandem,2027123.php

Un autre regard sur les "24h de Peynier"


La course pédestre qui s'est déroulée ce week-end, a accueilli Nicolas Linder, malvoyant. Portrait de ce coureur à la canne blanche, qui veut changer l'image du handicap
www.varmatin.com/course-pedestre/un-autre-regard-sur-les-24h-de-peynier-51368

Miracle


Aveugle depuis 21 ans, elle recouvre la vue après une chute
www.arcinfo.ch/articles/lifestyle/sante/miracle-aveugle-depuis-20-ans-elle-recouvre-la-vue-apres-une-chute-532517

Jules, le chien qui fait des miracles !


Dans son dernier roman qui se lit d'un trait, Didier van Cauwelaert met en vedette un chien-guide que sa forte personnalité rend acteur et influence la vie des humains qu'il côtoie. Interview d'un auteur concerné...
www.yanous.com/tribus/aveugles/aveugles150619.html"

TEMOIGNAGES DE TRAVAILLEURS AVEUGLES


livre publié par Philippe CHAZAL Président de la CFPSAA est disponible en format audio MP3 au prix de 8 € à la CFPSAA (6, rue Gager-Gabillot 75015 PARIS)
www.cfpsaa.fr


Retour au sommaire.